l’Hypnose Médicale en Chirurgie

c’est une belle prouesse, même si la presse a largement déformé l’information.

Lors de la pose d’une valve cardiaque , par voie artérielle (donc pas  à “coeur ouvert”), sur un homme de 88 ans, la phase de prémédication sédative – c’est-à-dire l’administration au patient de diverses substances anxiolytiques, afin qu’il ne s’agite pas sur la table d’opération pendant que le cardiologue introduit la sonde –  a été remplacée par une séance d’hypnose.

La puissance de nos ressources internes quand on arrive à les mobiliser n’a pas fini de nous surprendre.

Plus d info par exemple ici sur le vrai et le faux à propos de cette opération, et de façon plus général sur l’hypnose médicale.

Scroll to top